Catégories
Lifestyle

Traces de coronavirus trouvées dans les eaux usées uniquement à Helsinki et Turku

L'INSTITUT FINLANDAIS for Health and Welfare (THL) a publié les derniers résultats de ses analyses hebdomadaires des eaux usées à Helsinki, Kuopio, Oulu, Tampere et Turku.

THL a rapporté mardi que des traces du nouveau coronavirus avaient été détectées dans des échantillons prélevés dans des installations de traitement des eaux à Helsinki et Turku, mais pas à Kuopio, Oulu ou Tampere, entre le 24 et le 25 mai.

«La situation épidémique s'améliore sur la base du nombre d'infections détectées et les analyses des eaux usées corroborent les conclusions tirées des tests individuels. Les eaux usées peuvent indiquer à l'avance si le virus se propage plus rapidement dans la population », a déclaré Tarja Pitkänen, chercheuse principale spécialisée dans l'analyse microbiologique de l'eau au THL.

«La surveillance des eaux usées complète la compréhension à l'échelle de la population tirée des tests sur les patients», a-t-elle ajouté à Helsingin Sanomat.

La collecte d'échantillons d'eaux usées a commencé dans 28 installations de traitement des eaux en Finlande en avril. Les échantillons ne sont actuellement collectés sur une base hebdomadaire qu'à Helsinki, Kuopio, Oulu, Tampere et Turku.

THL a révélé qu'il commencerait ensuite à explorer les possibilités d'étudier de manière fiable l'incidence du coronavirus dans des échantillons prélevés plus tôt en avril et en mai. Les résultats de ces études sont attendus en août.

«Nous avons également besoin d'informations sur la capacité du coronavirus à conserver sa vitalité dans l'eau arrivant dans les installations de traitement de l'eau», a déclaré Pitkänen.

THL a souligné que sa méthode d'étude et ses résultats sont compatibles avec les résultats des analyses des eaux usées rapportées par des équipes de recherche du monde entier. Cependant, selon Pitkänen, ce qui est inhabituel, c'est la proportion d'une grande partie de la population – environ 60% – que les échantillons collectés couvrent.

Seulement deux nouvelles infections signalées mardi

THL a également annoncé mardi que le nombre d'infections à coronavirus confirmées en laboratoire avait augmenté de deux pour atteindre 6 887. Le nombre d'infections signalées au cours de la dernière période mobile de surveillance de sept jours s'élevait à 245, signalant une augmentation de 18 par rapport à la période précédente entre le 17 et le 23 mai.

Le nouveau coronavirus a actuellement un taux d'incidence de 124 cas pour 100 000 habitants.

Le nombre de patients traités dans les hôpitaux pour des symptômes causés par le virus a diminué de six à 62 entre lundi et mardi. Le nombre de patients en soins intensifs, quant à lui, est resté inchangé à neuf.

Le nombre de morts du virus s'élève à 320.

Un total de 190 800 échantillons ont été testés pour le nouveau coronavirus, ce qui représente une augmentation de 5 400 par rapport à lundi.

Aleksi Teivainen – HT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *