Catégories
Lifestyle

Tour d'horizon des coronavirus: vendredi 29 mai 2020

Graphique du coronavirus / Crédit: iStock

Voici notre résumé du soir des dernières nouvelles sur les coronavirus de Finlande:

  • Dernières données virales de THL
  • Nouvelles directives: oui, c'est bien de voyager à travers le pays
  • Experts: «Aucune preuve scientifique solide» pour les masques faciaux obligatoires
  • Le Parlement et le président approuvent la nouvelle loi sur l'ouverture d'un restaurant
  • L'économie finlandaise entre en récession

Dernières données virales de THL

L'Institut finlandais pour la santé et le bien-être THL indique qu'il y a maintenant 6 776 cas confirmés de coronavirus en Finlande, soit une augmentation de 33 par rapport à la veille.

Il y a également maintenant 314 décès liés aux coronvirus, ce qui représente une augmentation de seulement 1 par rapport à la veille.

Au cours des sept derniers jours, du 20 au 26 mai, 235 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés. Au cours des sept jours précédents, ce chiffre était de 320 nouveaux cas.

Dans tout le pays, 74 personnes sont actuellement hospitalisées et reçoivent des soins pour leurs symptômes, dont 10 en soins intensifs. Ces chiffres ont diminué dans tous les districts hospitaliers au cours du dernier mois.

Nouvelles directives: oui, c'est bien de voyager à travers le pays

Les nouvelles directives émises par le gouvernement vendredi confirment que oui, les voyages intérieurs sont autorisés tant que les gens prennent des précautions raisonnables.

Il y avait eu un doute quant à la possibilité de voyager à travers la Finlande, par exemple pour les chalets d'été. Les ministres donnent maintenant le feu vert aux voyages intérieurs.

«L'ouverture du tourisme intérieur est une décision sensée», déclare le ministre des Affaires économiques Mika Lintilä (Centre).

«En tant que ministre responsable du tourisme, j’estime qu’il est important de remettre l’industrie et l’économie touristiques finlandaises sur les rails, bien sûr la sécurité d’abord», dit-il.

Le gouvernement affirme qu’étant donné l’état actuel de l’épidémie dans le pays, il est peu probable que l’ouverture du tourisme intérieur augmente la propagation du virus. Cependant, ils veulent être prêts à apporter des changements régionaux rapides si la situation change.

Les nouvelles directives stipulent que personne ne devrait voyager en cas de maladie et s’ils présentent des symptômes de Covid-19, la première chose à faire est de contacter les autorités sanitaires de leur lieu de résidence.

Les autorités mettent en garde contre tout contact physique inutile et rappellent aux gens de suivre de bonnes pratiques d'hygiène des mains et de toux.

Experts: «Aucune preuve scientifique solide» pour les masques faciaux obligatoires

Une étude commandée par le Ministère des affaires sociales et de la santé sur l'utilisation de masques faciaux pendant la pandémie de coronavirus a été réalisée par des experts et est prête à être soumise au gouvernement.

Lors d'une conférence de presse vendredi après-midi, des experts ont déclaré avoir évalué cinq études scientifiques différentes sur l'efficacité des masques faciaux – qui couvrent le nez et la bouche – et quatre de ces études ont révélé que les masques faciaux n'affectaient pas la propagation du virus.

Professeur émérite Marjukka Mäkelä dit que d'après la recherche, il n'est pas clair que l'utilisation de masques offre un avantage significatif. Cependant, le professeur ajoute que cela ne signifie pas qu'ils sont inutiles.

L'utilisation de masques faciaux pour le grand public a varié d'un pays à l'autre. Dans certains pays d'Asie, et dans le sud et le centre de l'Europe, leur utilisation est répandue; alors que dans d'autres parties de l'Europe moins, bien qu'il soit recommandé de porter des masques dans les transports publics dans certains pays de l'UE.

Chef de cabinet au Ministère des affaires sociales et de la santé Kirsi Varhila dit que les entreprises peuvent obliger leurs clients à porter des masques – c'est quelque chose que Finnair a fait, par exemple – mais l'entreprise devrait alors fournir les masques. En savoir plus ici.

Le Parlement et le président approuvent la nouvelle loi sur l'ouverture d'un restaurant

Vendredi, le Parlement et le président ont approuvé de nouveaux amendements temporaires à la loi sur les maladies transmissibles, qui permettent aux restaurants, bars et cafés de rouvrir leurs portes le 1er juin.

Les entreprises pourront servir de l'alcool jusqu'à 22h00 et de la nourriture jusqu'à 23h00 et, par mesure de précaution contre les coronavirus, elles ne sont autorisées à occuper à 50%, avec tout le monde assis – pas debout au bar.

La législation a mis plus de temps que prévu à passer au travers du processus parlementaire car le projet original du gouvernement a été interrompu par la commission des affaires constitutionnelles qui a demandé des amendements.

Les nouvelles règles d'ouverture interviennent la même semaine que le Parlement a approuvé un programme de compensation de 170 millions d'euros pour l'industrie. L'argent couvre jusqu'à 15% des revenus perdus en avril et mai, et fournit également de l'argent pour réemployer du personnel mis à pied.

Cependant, les groupes industriels affirment qu'aucune des nouvelles lois ne va assez loin pour aider les propriétaires d'entreprise. En savoir plus ici.

L'économie finlandaise est officiellement en récession

L’économie finlandaise est officiellement entrée en récession au cours du premier trimestre de cette année, alors que les effets du coronavirus se faisaient sentir.

Au dernier trimestre 2019, le volume du PIB s'est contracté de 0,6% par rapport au trimestre précédent; tandis que de janvier à mars de cette année, le volume du PIB du pays a diminué de 0,9%.

Cela signifie que le PIB s'est contracté pendant deux trimestres consécutifs, mettant le pays en récession.

Les économistes ont précédemment déclaré que l'économie finlandaise pourrait se contracter jusqu'à 14% au cours de cette année en conséquence directe de l'impact de la pandémie de coronavirus, avec des dizaines de milliers de personnes sans emploi ou en congé, les entreprises signalant moins de commandes dans leurs livres et le tourisme intérieur à peine s'inscrire cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *