Catégories
Lifestyle

Tour d'horizon des coronavirus: lundi 20 avril 2020

Graphique du coronavirus / Crédit: iStock

Voici notre résumé du soir des dernières nouvelles sur les coronavirus de Finlande:

  • Derniers numéros de coronavirus
  • Ministre de la Justice: «Je veux croire au bon sens»
  • Les médecins manquent toujours d'équipement de protection
  • Save The Children alloue 200 000 € à l'aide alimentaire
  • Des masques sont-ils nécessaires? THL dit non

Derniers numéros de coronavirus

Selon l'Institut finlandais de la santé et du bien-être, il y a actuellement 3 868 cas confirmés de coronavirus en Finlande – une augmentation de 85 par rapport à la veille.

Le nombre de décès est de 98, mais cela devrait augmenter au cours de la semaine, car les autorités ont concédé qu’elles n’avaient signalé que des patients décédés à l’hôpital et non des décès dans des maisons de retraite, par exemple. Les responsables ont averti qu'il pourrait y avoir des dizaines de décès supplémentaires ajoutés aux statistiques lorsque tous les décès de coronavirus sont comptés au cours de cette semaine.

Pendant ce temps, la tendance à la baisse du nombre de personnes hospitalisées au cours de la semaine écoulée s'est arrêtée, avec plus de personnes hospitalisées lundi (209) que dimanche (192). Cependant, il y a une personne de moins en soins intensifs le lundi que la veille.

Ministre de la Justice: «Je veux croire au bon sens»

Ministre finlandais de la justice Anna-Maja Henriksson (SFP) dit qu'elle veut croire au bon sens et au comportement responsable des Finlandais en matière de distanciation sociale et de restriction de tous les déplacements inutiles.

Les ministres ont déclaré que le verrouillage de trois semaines d'Uusimaa avait eu un effet positif sur l'état du coronavirus, mais qu'il restait encore beaucoup à faire.

«C'est une période difficile pour tout le monde, mais je pense que les Finlandais comprennent, et quand ils voient maintenant, nous avons pu aplanir la courbe, et nous avons pu maintenir le nombre de patients dans les hôpitaux à un niveau qui est en fait assez bas », explique Henriksson.

Le chef du Parti populaire suédois dit également qu’il n’est pas juste de considérer Covid-19 comme une «maladie d’Helsinki» car elle affecte toutes les régions du pays.

"Je pense qu'il est bon de penser que nous sommes dans le même bateau, et nous devons tous nous comporter de manière responsable, peu importe où nous vivons en Finlande." Lisez plus ici.

Les médecins manquent toujours d'équipement de protection

Les médecins en Finlande sont confrontés à une pénurie d'équipements de protection individuelle au travail lors du traitement des patients atteints de coronavirus selon une nouvelle enquête réalisée par l'Association médicale finlandaise Lääkäriliitto de plus de 8 500 médecins.

Trente pour cent des personnes interrogées affirment qu’il y a eu une pénurie temporaire d’équipements de protection sur leur lieu de travail, tandis que 6% ont déclaré que des pénuries persistaient.

La disponibilité des équipements de protection a été optimale dans les hôpitaux où 69% des médecins qui ont répondu à l'enquête Lääkäriliitto ont déclaré qu'ils disposaient de suffisamment d'équipement au moment de répondre au questionnaire. Lisez plus ici.

Save the Children a alloué 200 000 € pour l'aide alimentaire

Save the Children déclare avoir mis de côté 200 000 euros pour fournir une aide alimentaire aux familles avec enfants en difficulté financière pendant la pandémie de coronavirus.

L'organisation affirme qu'elle dépend entièrement des dons et que le besoin de soutien pendant la crise augmente.

Jusqu'à présent, Save the Children a distribué plus de 2800 cartes alimentaires d'une valeur de 70 € chacune et des dizaines d'associations locales ainsi que cinq bureaux régionaux de l'association participent à la distribution d'aide alimentaire à ceux qui en ont le plus besoin.

Des masques sont-ils nécessaires? THL dit non

Il y a eu beaucoup d'incertitude récemment sur les conseils de porter des masques en tout temps. Des messages contradictoires ont été publiés dans les médias par des experts ayant des opinions divergentes, mais maintenant l'Institut finlandais de la santé et du bien-être THL dit que les membres du public ne sont pas tenus de porter des masques en public – à moins qu'ils le veuillent.

Selon THL, le port de masques faciaux ne protège pas le porteur contre l'infection, même s'il peut empêcher une personne porteuse du virus de la transmettre à d'autres. Cependant, THL dit qu'il n'y a aucune preuve de recherche qu'une utilisation intensive des masques par des individus en bonne santé réduirait les infections.

En outre, THL et le ministère de la Santé affirment que l'utilisation de masques en tissu fabriqués dans les affaires publiques peut entraîner un faux sentiment de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *