Catégories
Lifestyle

Titres du matin: vendredi 23 octobre 2020

titres

Budget supplémentaire pour les dépenses liées aux coronavirus

Les ministres du gouvernement se réuniront cet après-midi à Helsinki pour négocier le septième budget supplémentaire. Helsingin Sanomat rapporte que jusqu'à deux milliards d'euros pourraient être proposés, y compris un soutien accru aux entreprises, aux arts et à la culture et aux tests de coronavirus. Il y a au moins une proposition sur la table pour donner 400 millions d'euros aux municipalités pour couvrir les coûts causés par le coronavirus, y compris pour acheter des masques faciaux pour les résidents à faible revenu, et de l'argent pour les districts hospitaliers également. Le gouvernement va probablement s'endetter davantage pour financer l'augmentation du budget. Cela s'ajoute aux 100 millions d'euros supplémentaires annoncés jeudi pour les régions, ciblés sur le soutien à une croissance durable. Les plans régionaux de relance des coronavirus pourraient aller vers la création d'emplois, la prévention du chômage des jeunes et le développement des compétences.

Nouvelles restrictions sur les rassemblements dans le sud de la Finlande

Il y a de nouvelles restrictions sur le nombre de personnes autorisées lors d'événements publics entrant en vigueur à partir du 1er novembre, pour aider à ralentir la propagation du coronavirus. L'agence administrative régionale de l'État pour le sud de la Finlande a déclaré qu'à Uusimaa et à Kanta-Häme, les événements publics seront limités à 20 personnes seulement. En Carélie du Sud, Kymenlaakso et Päijät-Häme, la taille de la foule sera limitée à 50 personnes. En outre, les personnes assistant à tout événement doivent observer la distanciation sociale et suivre les directives THL sur les bonnes pratiques d'hygiène pour prévenir les infections à Covid-19. La pandémie est en phase «d’accélération» à Uusimaa et Kanta-Häme, raison pour laquelle les restrictions y sont plus strictes que dans d’autres régions du sud.

Les Finlandais sans enfants augmentent dans les zones urbaines

Le dernier examen de la démographie de la Finlande montre qu’un nombre croissant d’hommes vivant dans les zones urbaines et de femmes dans les zones rurales n’ont pas d’enfants. Les nouveaux chiffres de Statistics Finland, publiés vendredi matin, couvrent la plupart des deux dernières décennies, de 2000 à 2019, et montrent qu'il est de plus en plus courant pour les Finlandais de ne pas avoir d'enfants. Près d'un homme sur trois âgé de 40 à 44 ans vivant dans les zones urbaines n'a plus d'enfants, tandis que le nombre d'hommes dans les zones rurales qui n'ont pas d'enfants est resté pour l'essentiel le même depuis le début du millénaire.

C'est une photo météo très instable pour vendredi matin avec de la neige en Laponie, de la pluie ou du grésil dans les régions du centre, de l'est et du sud-est – et le meilleur temps sec ce matin sur la côte ouest, et dans le sud-ouest et Uusimaa. Les températures du vendredi matin vont de -4 ° C en Laponie orientale à + 11 ° C à Hanko.

Prévisions de l'Institut météorologique finlandais pour le vendredi matin 23 octobre 2020 / Crédit: FMI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *