Catégories
Lifestyle

THL exhorte les chantiers de construction à intensifier leurs efforts pour lutter contre les coronavirus

L'INSTITUT FINLANDAIS for Health and Welfare (THL) a encouragé les chantiers de construction à intensifier leurs efforts pour lutter contre le nouveau coronavirus après la détection de plusieurs grappes d'infection en Finlande.

"Une attention particulière devrait être accordée à la lutte contre l'épidémie de coronavirus car les chantiers de construction ont des travailleurs de nombreux pays qui sont souvent logés dans de petits locaux et qui se déplacent d'un site à un autre", a-t-elle déclaré mardi dans un communiqué de presse.

Lehto Group, une entreprise de construction basée à Kempele, en Ostrobotnie du Nord, a déclaré mardi à Ilta-Sanomat que 12 travailleurs, dont 11 d'outre-mer, ont été testés positifs pour le nouveau coronavirus sur l'un de ses chantiers. Meyer Turku a confirmé dimanche que les travailleurs étrangers dans son chantier naval représentaient cinq des 10 cas détectés la semaine dernière à Turku, dans le sud-ouest de la Finlande.

Le phénomène est également reconnu mondialement. À Singapour, par exemple, l'épidémie a refait surface au printemps dans les logements des travailleurs migrants.

THL a rappelé mardi que les chantiers de construction devraient combattre le coronavirus avec les mêmes outils que les autres secteurs de la société: les employés ne devraient pas se rendre au travail malades, les contacts étroits devraient être minimisés, l'hygiène des mains et la propreté générale devraient être observées à la fois sur le lieu de travail et dans le logement des locaux et des équipements de protection individuelle doivent être utilisés si nécessaire.

Les travailleurs qui doivent observer une quarantaine autosurveillée de 14 jours en raison de leur arrivée dans le pays depuis l'étranger ou de leur exposition au virus devraient minimiser les contacts avec les autres non seulement sur le lieu de travail, mais également pendant leur temps libre.

«Les instructions de quarantaine sont données à tout le monde sauf à ceux qui arrivent des pays baltes, du Danemark, de l'Islande et de la Norvège. En quarantaine auto-contrôlée, vous devez limiter les contacts inutiles pendant 14 jours. La circulation n'est autorisée qu'entre le lieu de travail et de résidence et pour d'autres raisons nécessaires », a souligné THL.

Pas de patients Covid-19 en soins intensifs en Finlande

  • L'Institut finlandais de la santé et du bien-être (THL) indique que le nombre de cas de coronavirus confirmés en laboratoire a augmenté de cinq à 7214 entre lundi et mardi.
  • Seuls 63 des cas ont été détectés au cours de la plus récente période de suivi de sept jours, entre le 21 et le 27 juin, signalant une augmentation de 26 par rapport à la période du 14 au 20 juin.
  • Le nombre de morts du nouveau coronavirus est resté à 328 entre lundi et mardi.
  • Le nombre de patients hospitalisés pour des symptômes causés par le virus a chuté de un à 23. Aucun des patients hospitalisés n'a actuellement besoin de soins intensifs.
  • On estime qu'au moins 6 600 personnes se sont remises de la maladie causée par le virus Covid-19.
  • Le nombre d'échantillons testés pour le virus a augmenté de 3 400 pour atteindre environ 234 100 entre lundi et mardi.

«La quarantaine autosurveillée s'applique également aux activités en dehors du chantier de construction, y compris dans les logements et pendant les temps libres.»

La détection de cas sur les chantiers de construction et autres lieux de travail similaires n'a pas forcément été une surprise.

Le syndicat finlandais de la construction s'est déclaré préoccupé par les conséquences de l'assouplissement des instructions de mise en quarantaine pour les travailleurs étrangers en mai, après que le gouvernement eut autorisé les déplacements liés au travail et autres déplacements nécessaires à condition que les travailleurs étrangers respectent une quarantaine et une limite d'auto-surveillance de 14 jours. leur déplacement principalement vers celui entre leur lieu de résidence et leur emploi.

La Confédération des industries de la construction finlandaises (RT) a par la suite demandé aux travailleurs étrangers de ne respecter la quarantaine qu'en dehors des heures de travail, provoquant des critiques de la part du Syndicat de la construction.

"Suivre les instructions signifierait pratiquement que la quarantaine après l'arrivée est contournée presque complètement dans l'industrie de la construction et que davantage de travailleurs de l'industrie de la construction sont exposés au virus", a-t-il averti.

La majorité des travailleurs de la construction détachés dans le pays, a-t-il souligné, sont logés dans des logements partagés avec plusieurs travailleurs vivant dans la même pièce.

«L’environnement de quarantaine signifie essentiellement que les maladies possibles se propagent à tous les cohabitants et que les virus se propagent efficacement également sur le lieu de travail», a déclaré le Syndicat de la construction.

CORRECTION: L'estimation par THL du nombre de recouvrements est de 6 600, et non de 6 000 comme l'histoire le prétendait à l'origine.

Aleksi Teivainen – HT
Source: Uusi Suomi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *