Catégories
Lifestyle

Les données de Google révèlent comment les Finlandais évitent les espaces partagés et affluent vers les parcs

Photo d'archive d'un parc de jeux pour enfants, avril 2020 / Crédit: News Now Finland

De nouvelles données publiées par le géant de la technologie Google montrent comment les mouvements des populations ont été affectés par l'épidémie de coronavirus.

Le rapport COVID-19 sur la mobilité des communautés pour la Finlande examine les données anonymes des téléphones mobiles utilisant les services de localisation de Google et montre que sur une période de six semaines, du dimanche 16 février au dimanche 29 mars, les Finlandais se sont éloignés des espaces partagés et se sont déplacés à la place pour des endroits plus ouverts.

Dans l'ensemble, les nouvelles statistiques montrent:

  • Diminution de 52% des emplacements de vente au détail et de loisirs
  • Diminution de 21% des emplacements d'épicerie et de pharmacie
  • 59% de baisse dans les hubs de transports publics
  • 29% de baisse sur les lieux de travail
  • Augmentation de 9% des résidences
  • Augmentation de 48% des parcs, plages, parcs à chiens et jardins publics

Google décompose également leurs données région par région en Finlande, ce qui montre de grandes différences dans les habitudes des gens à mesure que la gravité de la pandémie de coronavirus est devenue claire.

Les visites des lieux extérieurs ont augmenté de 60% dans le centre de la Finlande; 65% à Kymenlaakso; 70% en Ostrobotnie; 73% en Ostrobotnie du Nord et 84% à Päijänne Tavastia – la région où se trouvent Lahti, Vierumäki et Heinola.

Les visites aux plaques tournantes des transports publics ont chuté de 51% dans le sud-ouest de la Finlande; 64% à Uusimaa; 66% en Savoie du Sud; et 71% en Laponie au cours de la période de six semaines où Google a mesuré les données.

Pendant ce temps, les visites dans les commerces de détail et de loisirs, les épiceries et les pharmacies ont le plus chuté à Uusimaa; Carélie du Sud; Pirkanmaa et Laponie où ils ont baissé respectivement de 62% et 30%.

Article précédentVR renonce aux loyers des restaurants ferroviaires pendant deux mois

Journalisme original indépendant, actualités quotidiennes, analyses et commentaires pour la Finlande, en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *