Catégories
Lifestyle

Les champions de rugby de Finlande couronnés, malgré une saison Covid-19 perturbée

Fichier photo du joueur de rugby de Tampere Heidi Ovaska / Crédit: News Now Finlande

La saison de rugby domestique de la Finlande a atteint son paroxysme ce week-end après une saison estivale écourtée par les restrictions relatives aux coronavirus.

Bien que d'autres sports aient repris leurs compétitions – comme le football, le hockey sur glace, le baseball finlandais et le floorball – le rugby est unique par la quantité de contact peau contre peau prolongé; respiration lourde et transpiration rapprochée avec les adversaires dans les jeux physiques; et l'impossibilité de maintenir un semblant de distanciation sur le terrain.

En bref: un jeu peut facilement ressembler à une boîte de Pétri.

À Otaniemi, samedi, cependant, Tampere a remporté le championnat féminin en battant Turku Swans 26-24.

"C'était super. L'année dernière, nous avons eu une année difficile et cette année nous avons vraiment intensifié le jeu et ça fait du bien », déclare le demi de mêlée de Tampere. Heidi Ovaska.

Lors de la finale masculine, les champions en titre d’Helsinki Warriors ont été battus 40-29 par leurs rivaux de l’autre côté du Helsinki Rugby Club.

Un précédent match de relégation / promotion entre Jyväskylä et Pori a vu la Finlande centrale conserver sa place dans le championnat pour 2021 avec une victoire sur l'équipe de la côte ouest, qui a dominé la division inférieure pendant la saison régulière.

Photo de fichier d'Espoo Rugby Club, Otaniemi Septembre 2020 / Crédit: News Now Finland

Les restrictions sur les coronavirus ont perturbé la saison

Comme d'autres sports, le rugby en Finlande a été gravement entravé par l'épidémie de coronavirus. Au cours de la pré-saison du printemps, l'entraînement a été suspendu conformément aux règles gouvernementales, ce qui a entraîné plusieurs mois d'inactivité pour les joueurs des clubs d'Oulu à Espoo.

«Normalement, nous débuterions à la mi-mai et jouer jusqu'à la fin septembre. Mais évidemment, à cause du coronavirus, il y avait beaucoup de spéculations sur la question de savoir si nous commencerions en juin, fin juin, juillet ou août ou si nous n'aurions pas de saison du tout », explique Stephen Whittaker, Directeur technique de la Finnish Rugby Union SRL.

Lorsque les sports amateurs ont été autorisés à reprendre au début de l'été, un protocole de «retour au rugby» a été mis en place, combinant les meilleures pratiques de l'instance dirigeante du sport en Europe avec la réglementation finlandaise. Cela signifiait pas de contact physique pendant les deux premières semaines de formation, et plus de contacts se construisant par la suite; bonne hygiène des mains et désinfection des balles et autres équipements.

«Au fil de la saison, nous avons joué la moitié de la saison régulière, donc tout le monde s’est affronté une seule fois et c’est plutôt bien», dit Whittaker.

Cependant, il y avait encore des victimes de coronavirus: Jyväskylä a perdu un match contre Kalev, le club de Tallinn, car ils ne voulaient pas se rendre en Estonie; un match dans l'est de la Finlande a été annulé après une possible exposition au coronavirus de l'équipe; tandis que la demi-finale de Division 1 a été annulée plus tôt en septembre après qu'un joueur a été testé positif.

Malgré l'été perturbé, les perspectives du sport sont plus saines en Finlande.

«Le niveau de compétition est toujours bon et le nombre de joueurs que nous avons a augmenté de 5% par rapport aux chiffres de l’année dernière», déclare Stephen Whittaker de SRL.

«Nous avons plus de jeu maintenant dans cette demi-saison que pendant toute la saison dernière.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *