Catégories
Lifestyle

Le déficit budgétaire s'élève à près de 20 milliards d'euros lors du dernier cycle de financement des coronavirus

Le ministre des Finances Matti Vanhanen (Centre) s'entretient avec des journalistes devant la Chambre des États à Helsinki, 23 octobre 2020 / Crédit: Lauri Heikkinen, VNK

Le gouvernement finlandais augmente la dette à près de 20 milliards d'euros pour aider le pays à se remettre de l'impact économique de la pandémie de coronavirus.

Un nouveau septième budget supplémentaire convenu vendredi entre les dirigeants des partis de coalition mettra 1,5 milliard d'euros supplémentaires à la disposition des entreprises; Arts et culture; les organisations du tiers secteur touchées par la perte de revenus de jeu; Vaccins contre le covid19; projets de transport; et deux nouveaux bateaux de patrouille pour les garde-frontières – pour soutenir l'industrie de la construction navale.

Les ministres espèrent accélérer l'adoption du budget supplémentaire par le Parlement – il sera présenté jeudi prochain – afin que le processus de demande de subventions puisse être ouvert avant la fin de l'année.

Le budget supplémentaire ajoutera 1,8 milliard d’euros au déficit de la Finlande, pour un total de 19,8 milliards d’euros.

«Sur ce montant, exactement 10 milliards d'euros représentent des dépenses supplémentaires et des mesures de relance pour faire face à l'épidémie» Ministre des finances Matti Vanhanen (Centre) a déclaré aux journalistes.

«De plus, nous perdons des revenus, principalement des recettes fiscales, d'environ 6 milliards d'euros par rapport à la situation normale. Il y aura également des dépenses liées à l'augmentation du chômage », a-t-il ajouté.

Alors, combien d'argent supplémentaire est alloué à quoi exactement?

Dans la nouvelle proposition de budget présentée par Vanhanen vendredi, il y aura 410 millions d’euros supplémentaires pour aider les entreprises à prendre en charge les coûts. Il y a aussi de l'argent supplémentaire dans ce pot qui n'a pas été alloué au printemps – bien que les critiques aient déclaré que le gouvernement avait fixé trop de conditions strictes, ce qui signifiait que de nombreuses entreprises ne se qualifiaient pas et ne pouvaient pas postuler.

Dans le domaine de la santé, 90 millions d’euros seront mis de côté pour acheter un vaccin Covid-19 s’il devient disponible, en plus des 110 millions d’euros déjà alloués à cet effet. Les municipalités bénéficieront d'une augmentation ponctuelle de 350 millions d'euros pour couvrir les coûts de test et de traçage de Covid-19; et 200 millions d'euros pour les districts hospitaliers pour aider aux dépenses liées aux coronavirus.

111 millions d'euros sont proposés au secteur des transports publics pour garantir la continuité des services en cas de pandémie prolongée de coronavirus.

Pour le secteur des arts et de la culture, 23 millions d'euros seront prévus pour compenser la perte de revenus et assurer la continuité des activités. Un montant supplémentaire de 7 millions d'euros sera alloué au Centre pour la promotion des arts. Le financement signifie que les artistes individuels pourraient être indemnisés par des subventions pour perte de revenu.

Le budget a également examiné l'effet d'une baisse des revenus du jeu – et propose de compenser ces pertes pour la promotion des arts, le sport et l'éducation physique, le travail de jeunesse, la science et la culture à hauteur de plus de 350 millions d'euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *