Catégories
Lifestyle

La volonté de se faire vacciner contre Covid-19 est élevée en Finlande

LA VOLONTÉ du public finlandais à se faire vacciner contre le nouveau coronavirus est élevé par rapport à la population de la plupart des autres régions du monde, selon une enquête mondiale du Réseau indépendant mondial d'études de marché (WINMR), selon YLE.

La partie finlandaise de l'enquête a été menée par Taloustutkimus.

Selon l'enquête, les Finlandais se classent au deuxième rang en Europe en termes de volonté de se faire vacciner contre le virus endémique, 81% d'entre eux déclarant qu'ils prendraient certainement ou probablement le vaccin. Les Danois ont été le seul pays du continent à signaler une attitude plus positive à l'égard du vaccin, 87% d'entre eux affirmant qu'ils le prendraient certainement ou probablement.

La moyenne européenne a été abaissée par les attitudes réservées, par exemple en France, où 44% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles prendraient le vaccin, et en Serbie, où moins de 40% ont déclaré qu'elles le prendraient.

Soixante-dix pour cent des Italiens et 65% des Allemands ont indiqué qu'ils prendraient probablement ou définitivement le vaccin.

Hanna Nohynek, un médecin en chef de l'Institut finlandais pour la santé et le bien-être (THL), a rappelé dimanche à YLE qu'une couverture vaccinale inférieure à 70 pour cent ne fournira pas la prétendue immunité collective. Même un seul vaccin, en revanche, protégera au moins la personne qui le prend, a-t-elle ajouté.

Elle a rappelé que l'attitude du public envers le vaccin peut changer rapidement.

«Les gens peuvent dire une chose mais en faire une autre», a-t-elle déclaré à la société de radiodiffusion publique. «Lorsqu'ils perdent un proche du coronavirus, ils peuvent soudainement commencer à penser différemment.»

Nohynek a également attiré l'attention sur la pandémie de grippe porcine dont il a été témoin il y a environ une décennie: «Après la mort d'une fillette de huit ans, les gens ont presque commencé à se battre pour savoir qui pouvait se faire vacciner.»

Près de 27 000 personnes dans 32 pays, dont 651 en Finlande, ont répondu à l'enquête de WINMR.

THL a précédemment rapporté que sa propre enquête avait révélé que près des deux tiers (64%) du public sont prêts à se faire vacciner contre Covid-19. La variation des réponses peut être attribuable non seulement au moment de l'enquête, mais aussi à la formulation des questions de l'enquête et au nombre de réponses possibles, a rappelé YLE.

Le radiodiffuseur public a également écrit hier qu'au rythme actuel, les vaccinations ne devraient pas être achevées d'ici la mi-2021, comme cela avait été estimé au début des vaccinations dans les hôpitaux universitaires fin décembre. La THL et le ministère des Affaires sociales et de la Santé estiment actuellement que les vaccinations peuvent être terminées d'ici la fin de 2021.

Aleksi Teivainen – HT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *