Catégories
Lifestyle

La nouvelle application de coronavirus de la Finlande téléchargée plus d'un million de fois par jour

PLUS D'UN MILLION Les Finlandais ont téléchargé la nouvelle application conçue pour faciliter les efforts des autorités de santé pour identifier les personnes exposées au nouveau coronavirus et briser les chaînes d'infections, révèle l'Institut finlandais pour la santé et le bien-être (THL).

L'application Koronavilkku a été mise à disposition sur l'App Store et Google Play lundi.

THL a déclaré lundi qu'il espérait que l'application atteindrait la barre du million de téléchargements dans un délai d'un mois après sa sortie, rappelant que son efficacité dépendait principalement de son adoption par les membres du public.

«Le nombre est absolument merveilleux. Atteindre ce genre de nombre de téléchargements en une seule journée a dépassé toutes nos attentes », s'est réjoui mardi Mika Salminen, responsable de la sécurité sanitaire de THL.

«Un million de téléchargements signifie qu'un million de personnes ont la possibilité d'être rapidement notifiées de la possibilité d'avoir été exposées au coronavirus. Plus le groupe d'utilisateurs est grand, plus nous sommes en mesure de briser les chaînes d'infection et de maîtriser l'épidémie de manière rapide et fiable. Gardons le rythme du record du monde. »

Helsingin Sanomat a révélé mardi que l'application n'était pas disponible pour tous les utilisateurs de smartphones en raison des exigences du système d'exploitation et des sanctions imposées par Huawei par les États-Unis. L'administration Trump a placé le fabricant chinois de smartphones sur sa liste noire économique en mai 2019.

Les smartphones Huawei et Honor sortis depuis lors n'ont pas accès à Google Play.

La situation pourrait affecter jusqu'à 200000 téléphones Huawei en Finlande, a écrit Helsingin Sanomat, citant des estimations de la part de marché du fabricant et de la part de smartphones commercialisés après mai 2019.

Huawei Technologies Oy a refusé de commenter à quel point une part de smartphones est touchée par les sanctions.

Aleksi Yrttiaho, responsable de l'administration des données chez THL, a déclaré au journal que l'application devrait être disponible également pour les smartphones fabriqués par Huawei. «Nous avons ouvert un dialogue avec Huawei. J'espère que nous pourrons résoudre le problème », a-t-il commenté.

Antti Piha, membre de l'équipe des services mobiles de Huawei Technologies, a déclaré que Huawei et THL collaboraient actuellement pour amener l'application sur les smartphones dépendants d'Appgallery, le marché d'applications de Huawei.

«Je suis sûr que les deux parties sont impatientes d’avancer dans un calendrier aussi rapide que possible», a-t-il déclaré à Helsingin Sanomat.

Aleksi Teivainen – HT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *