Catégories
Lifestyle

La levée de la recommandation sur le télétravail, un pas en avant pour l'ouverture de l'économie

JYRI HÄKÄMIES, directeur général de la Confédération des industries finlandaises (EK), estime que la décision d'annuler la recommandation sur le travail à distance est une étape importante vers l'ouverture de l'économie nationale.

Le gouvernement finlandais a annoncé hier que la recommandation serait levée le 1er août.

Häkämies a déclaré mardi à Helsingin Sanomat que la décision aurait pu être prise plus tôt, car les entreprises ont déjà formulé des protocoles pour garantir que les employés puissent retourner sur le lieu de travail de la manière la plus sûre possible.

«Il n'y a pas si longtemps, le gouvernement a déclaré que le travail à distance se poursuivrait tout au long de l'été. Cela semblait un peu excessif, et c'est bien que le gouvernement ait réexaminé la question », a-t-il déclaré.

Aino-Kaisa Pekonen (Alliance de gauche), le ministre des Affaires sociales et de la Santé, a rappelé hier lors d'une conférence de presse que le passage au travail à distance a soutenu l'effort de lutte contre l'épidémie de coronavirus en Finlande. Les lieux de travail où le travail à distance n'est pas une option, quant à eux, ont introduit d'autres instructions de sécurité similaires à bon effet.

Pekonen a révélé que le travail à distance était relativement répandu dans le pays, avec environ 60% des employés travaillant à domicile depuis la mi-mars.

«C'est une indication des changements dans la vie professionnelle, entre autres. Il y a beaucoup de potentiel pour augmenter le travail à distance », a-t-elle déclaré, selon Helsingin Sanomat.

Häkämies a également estimé que les trois derniers mois ont été éducatifs.

"Je suis sûr que nous ne verrons pas un retour (complet) à l'ancien, mais l'avenir montrera lequel des enseignements restera", a-t-il déclaré, ajoutant que les rencontres et les réunions en face à face restent plus efficaces pour les activités. comme le brainstorming et les négociations.

Niilo Hakonen, expert en développement de la vie professionnelle chez Local Government Employers (KT), a estimé que la transition vers le travail à distance s'est déroulée plus en douceur que prévu également dans le secteur municipal, malgré son manque relatif d'expérience du travail à distance par rapport à l'administration centrale ou secteur privé.

"Cela a été un bouleversement avant tout pour les supérieurs, qui ont dû réfléchir à la façon de gérer le travail à distance", a-t-il déclaré à Helsingin Sanomat. «La plupart du temps, les expériences du travail à distance sont positives.»

Le quotidien a également rappelé que de nombreux employés ont déclaré qu'ils saisiraient l'occasion de retourner sur le lieu de travail et d'interagir avec leurs collègues.

Aleksi Teivainen – HT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *