Catégories
Lifestyle

La Finlande signale environ 350 nouveaux cas de coronavirus, le total augmente de plus de 20000

OFFICIELS du ministère des Affaires sociales et de la Santé et de l'Institut finlandais de la santé et du bien-être (THL) a confirmé jeudi que le nombre de nouvelles infections à coronavirus était en augmentation en Finlande.

Le nombre de nouvelles infections, ont-ils averti, est actuellement si élevé que la situation épidémiologique peut se détériorer rapidement dans toutes les régions du pays.

Taneli Puumalainen, le médecin-chef de la THL, a révélé lors d'une conférence de presse que le nombre total d'infections à coronavirus augmentera d'environ 350 aujourd'hui. «La Finlande franchira aujourd'hui la barre des 20 000 cas confirmés de coronavirus», a-t-il déclaré.

Le nombre de nouvelles infections s'est élevé à 1 534 entre le 9 et le 15 novembre, soit une augmentation de 122 par rapport à la période du 2 au 8 novembre. La majorité des cas de la semaine dernière ont été signalés par le district hospitalier d'Helsinki et d'Uusimaa (HUS), où l'augmentation hebdomadaire des cas a augmenté d'environ une centaine depuis la semaine se terminant le 25 octobre.

Au total, 986 nouveaux cas ont été détectés dans le district entre le 9 et le 15 novembre.

THL a confirmé jeudi que le district hospitalier remplissait actuellement de nombreux critères pour le pire stade de propagation de l'épidémie, même si la demande de capacité hospitalière et de soins intensifs reste gérable.

L'épidémie est actuellement en phase d'accélération non seulement à HUS, mais également à Kanta-Häme, Länsi-Pohja, Pirkanmaa, au sud-ouest de la Finlande, Vaasa et les îles Åland. Tous les autres districts hospitaliers sont au stade de base de l'épidémie, à l'exception des villes de Kouvola, Kruunupyy, Lahti et Rauma.

Bien que la majorité des nouvelles infections soient détectées dans le pays, la part des infections contractées à l'étranger a légèrement augmenté, représentant actuellement environ 6% des nouvelles infections. Entre-temps, 6% des nouvelles infections sont liées à une infection introduite dans le pays depuis l'étranger.

Plus d'un tiers des nouvelles infections sont détectées chez des personnes qui étaient en quarantaine au moment de la détection.

Liisa-Maria Voipio-Pulkki, le chef des affaires stratégiques et médecin-chef du ministère des Affaires sociales, a rappelé que 55% des nouvelles infections sont contractées par un autre membre du ménage.

«Le cercle restreint, la maison et les amis restent les plus grandes sources d'infections, mais plus d'infections sont maintenant détectées sur les lieux de travail – environ 20 pour cent de toutes les infections tracées», a-t-elle déclaré. «Les pauses et les cafés sont des endroits où il est bon de garder à l'esprit l'hygiène et la distance sociale.»

Aleksi Teivainen – HT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *