Catégories
Lifestyle

La Finlande signale 93 nouveaux cas de coronavirus, la plus forte augmentation quotidienne depuis mai

QUATRE VINGT TREIZE de nouvelles infections à coronavirus ont été inscrites dans le registre des maladies infectieuses en Finlande mercredi, ce qui représente la plus forte augmentation quotidienne depuis début mai.

L'Institut finlandais de la santé et du bien-être (THL) a souligné hier que les infections ont été détectées sur une période d'un peu plus d'une semaine et comprennent une douzaine de cas qui n'ont pas été inscrits au registre un jour plus tôt en raison d'un problème technique.

Environ 50 des infections, a-t-il ajouté, sont liées à des grappes qui ont été détectées dans différentes régions du pays, telles que des événements étudiants, une équipe de hockey sur glace basée à Mikkeli et une chaîne d'infection retracée dans un restaurant à Lahti. Le reste des infections sont des cas isolés ou liés à des grappes plus petites de diverses régions du pays.

«Le nombre élevé d’infections aujourd’hui est principalement attribuable à des grappes dont nous sommes déjà au courant. Il est important que les efforts régionaux de dépistage des infections soient efficaces et démarrent sans délai », a souligné Taneli Puumalainen, médecin-chef de THL.

«Malgré les clusters, la situation épidémiologique n'a pas beaucoup changé ces dernières semaines», a-t-il ajouté.

Au total, 8 430 infections à coronavirus ont ainsi été détectées en Finlande. Le nombre de morts du virus est de 337, tandis que six personnes sont actuellement hospitalisées et une en soins intensifs avec des symptômes causés par le virus.

La Première ministre Sanna Marin (SDP) a exprimé son inquiétude face à l'augmentation quotidienne des infections en arrivant à une session gouvernementale sur les questions liées aux voyages, telles que les tests avant l'embarquement, à la Maison des États à Helsinki mercredi.

«Le nombre est alarmant et me donne une pause», a-t-elle déclaré par Helsingin Sanomat.

La Finlande, a-t-elle souligné, a peut-être mieux réussi à lutter contre l'épidémie que bon nombre de ses autres États membres, mais il est important que le gouvernement et le public continuent à prendre le virus au sérieux.

«Nous recherchons une capacité de test supplémentaire, notamment en développant le côté analyse des choses. HUS (le district hospitalier d'Helsinki et d'Uusimaa) prévoit également des investissements à cet égard, pour augmenter la capacité.

Le nombre d'échantillons testés pour le virus a augmenté de 8 000 à 768 700 entre mardi et mercredi, selon THL.

Marin a également supplié les étudiants et les associations étudiantes de faire preuve de retenue et de s'abstenir d'organiser des soirées d'orientation et d'autres grands événements. «Je demande aux étudiants universitaires et aux associations étudiantes d’être responsables», a-t-elle déclaré.

Aleksi Teivainen – HT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *