Catégories
Lifestyle

La Finlande ouvre ses frontières à davantage de voyageurs étrangers

Photo de fichier de Pekka Haavisto (vert) et Maria Ohisalo (vert) lors de la conférence de presse d'Helsinki, 8 juillet 2020 / Crédit: Lauri Heikkinen, VNK

Le gouvernement affirme qu'il assouplit les restrictions frontalières avec plus de 20 pays, de sorte que les visiteurs pourront venir en Finlande pour une raison quelconque, et ne devraient pas s'isoler lorsqu'ils arriveront.

Ministre de l'Intérieur Maria Ohisalo (Vert) a fait cette annonce lors d'une conférence de presse mercredi soir après une journée de discussions à House of the Estates à Helsinki.

La Finlande a déjà ouvert les frontières aux voyageurs en provenance du Danemark, de l'Estonie, de l'Islande, de la Lettonie, de la Lituanie et de la Norvège, et pour être admissible à figurer sur la nouvelle liste, les pays devaient montrer un niveau de huit cas de coronavirus pour 100 000 habitants au cours des deux dernières semaines .

A partir du lundi 13 juillet, les visiteurs peuvent arriver sans restriction depuis l'Allemagne, la Belgique, l'Italie, l'Autriche, la Grèce, la Suisse, la Slovaquie, la Slovénie, la Hongrie, le Liechtenstein, Chypre, Andorre, le Vatican, Saint-Marin, Malte, les Pays-Bas, la Thaïlande, l'Algérie, l'Australie, la Chine et Rwanda – et bien qu'il y ait toujours une recommandation d'auto-isolement volontaire à l'arrivée, il n'y a plus d'exigence obligatoire.

«Nous revenons progressivement à la normale, mais il y a encore place à la prudence» dit Ohisalo.

Des restrictions aux frontières subsistent entre la Finlande et la Suède, et l'Espagne, le Portugal, la Pologne, la France, le Luxembourg, la République tchèque – ainsi que le Royaume-Uni et les États-Unis.

Cela signifie que toute personne venant en Finlande de ces pays devra avoir une raison spécifique valable d'être ici – comme retourner à son domicile en Finlande, être avec un partenaire qui a la résidence permanente en Finlande ou la nationalité finlandaise, pour assister à une urgence. affaire de famille comme un enterrement ou pour des raisons professionnelles. Même dans ces circonstances, les visiteurs devront s'auto-isoler à leur arrivée pendant 14 jours.

Le gouvernement dit qu'il réexaminera la situation toutes les deux semaines et ajoutera d'autres pays à la liste s'ils répondent aux critères de taux de coronavirus.

Les cueilleurs de baies autorisés à revenir

Les ministres ont également annoncé mercredi que les travailleurs agricoles saisonniers qui viennent cueillir des baies seraient autorisés à revenir s'ils avaient une offre d'emploi d'une entreprise finlandaise.

Les autorités thaïlandaises autoriseront jusqu'à 3 000 cueilleurs de baies à se rendre en Finlande cette année, cependant le ministre des Affaires étrangères Pekka Haavisto (Vert) a déclaré aux journalistes mercredi que le gouvernement thaïlandais décide si les travailleurs peuvent quitter le pays ou non, et pour le moment, la Finlande ne remplit pas les critères de la Thaïlande, ce qui implique que les employeurs vérifient l'état de santé des travailleurs saisonniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *