Catégories
Lifestyle

La deuxième vague de coronavirus a déjà commencé en Finlande, déclare le PDG de HUS

JUHA TUOMINEN, le PDG du district hospitalier d'Helsinki et d'Uusimaa (HUS), a déclaré mercredi sur le studio A de YLE que la deuxième vague du nouveau coronavirus avait déjà frappé la Finlande.

«Je suis personnellement d’avis que la deuxième vague a déjà commencé. Cela a commencé après la première semaine de juillet. Avant cela, les infections diminuaient régulièrement, mais après cela, les infections ont augmenté régulièrement », a-t-il déclaré.

Augmentation du nombre de cas confirmés en laboratoire de 20

  • L'Institut finlandais pour la santé et le bien-être (THL) affirme que le nombre d'infections à coronavirus confirmées en laboratoire a augmenté de 20 à 7532 entre mercredi et jeudi.
  • Quatre-vingt-quatorze des infections ont été détectées au cours de la dernière période de surveillance de sept jours entre le 28 juillet et le 3 août, ce qui indique une augmentation de 41 par rapport à la période entre le 21 et le 27 juillet.
  • Le nombre de morts du coronavirus est resté inchangé à 331, tout comme le nombre de personnes hospitalisées à six.
  • Le nombre d'échantillons testés pour le virus a augmenté de 4300 à 389 500 entre mercredi et jeudi.

Tuominen a estimé que l'augmentation provient du fait que les personnes se déplacent, voyagent, se rencontrent et communiquent plus souvent entre elles. «Nous constatons que l’augmentation des infections est liée en particulier à ce type d’activités», a-t-il déclaré. "Il n'est pas nécessaire d'être un prédicteur pour deviner que si nous continuons sur la même voie, le nombre (d'infections) continuera d'augmenter."

Il a rappelé que les premiers stades de l'épidémie ont démontré que le virus est capable de se propager à un taux considérablement plus élevé qu'actuellement, ce qui signifie que certaines contre-mesures sont nécessaires pour éviter que la situation ne devienne incontrôlable.

«Si nous continuons sur la piste actuelle, nous aurons un problème entre nos mains dans un mois. Nous devons faire quelque chose pour briser la tendance à la hausse », a-t-il souligné.

Parmi les invités du talk-show d'actualité figuraient également Krista Kiuru (SDP), ministre des Affaires familiales et des Services sociaux. Le gouvernement finlandais, a-t-elle assuré, émettra une recommandation selon laquelle les gens porteront un couvre-visage dans les lieux publics, mais ajoutera que le port d'un masque sera probablement rendu obligatoire.

L'Institut finlandais pour la santé et le bien-être (THL) aura besoin de quelques jours de plus pour formuler soigneusement la recommandation, selon Kiuru.

Aleksi Teivainen – HT
Source: Uusi Suomi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *