Catégories
Lifestyle

Environ 6 à 7 000 vaccinés en Finlande – l'UE déçue par les livraisons de vaccins

ENVIRON 6 000 à 7 000 DOSES du vaccin Covid-19 de Pfizer et Biontech avait été administré en Finlande dimanche, Mia Kontio, a déclaré dimanche à Helsingin Sanomat un expert principal de l'Institut finlandais pour la santé et le bien-être (THL).

Cependant, le registre de vaccination avait encore été mis à jour avec les vaccinations de tous les districts hospitaliers, y compris le district hospitalier d'Helsinki et d'Uusimaa (HUS).

«Il y a eu quelques hoquets dans la transmission des informations dès le début. Les vaccinations ont été administrées dans le cadre de soins de santé spéciaux, et elles n’ont jamais utilisé (le registre des consultations externes) Avohilmo », a-t-elle expliqué.

Helsingin Sanomat a rapporté samedi que certains agents de santé de première ligne avaient encore été vaccinés en raison des vacances.

Kontio a déclaré au journal un jour plus tard que le deuxième envoi d'environ 40 000 doses de vaccin avait été distribué plus largement que le premier envoi de 10 000 doses. «Le deuxième envoi a été plus facile à distribuer aux points de vaccination. Le nombre de points de vaccination en fonctionnement augmentera bientôt, de sorte que l'administration des vaccinations va sûrement s'accélérer », a-t-elle déclaré.

La Finlande est prête à prendre livraison d'une cargaison de 50 000 doses cette semaine et la semaine prochaine. THL cherchera à répartir les doses uniformément dans tout le pays.

«Le nombre d'employés qui seront vaccinés à un stade précoce variait selon les municipalités. Ceci, à son tour, aura un impact sur la rapidité avec laquelle ils pourront passer à l'administration des vaccins au personnel des maisons de retraite et aux résidents âgés », a rappelé Kontio. «La préférence est que si le personnel infirmier a été vacciné, vous pouvez passer à la vaccination des personnes âgées. Cela peut être réalisé assez rapidement dans certains domaines. »

YLE a écrit dimanche que les États membres de l'UE ont été déçus par le nombre de doses de vaccin livrées au bloc de 27 pays. La Finlande a reçu sa part des livraisons précoces, mais cette part est considérablement plus faible que prévu initialement, a confirmé Kirsi Varhila, le secrétaire permanent du ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Le pays devait initialement recevoir entre 100 000 et 300 000 doses du vaccin par Pfizer et Biontech avant Noël. Le seul envoi qu'il a reçu contenait 10 000 doses.

«Il faut dire que cela a été lent au vu de ce que nous pensions au départ. Nous parlions de centaines de milliers (de doses), plutôt que de dizaines de milliers. C'est beaucoup plus lent à cet égard », a déclaré Varhila.

Cela est dû à plusieurs raisons, selon le radiodiffuseur public.

L'Union européenne a peut-être été trop optimiste quant au rythme auquel les vaccins peuvent être développés, approuvés et produits, un seul vaccin étant à ce jour l'autorisation de mise sur le marché dans l'Union. Une autre raison est qu'il n'a pas bien réussi sur le marché des vaccins, ne réussissant pas à obtenir toutes les doses qu'il avait réservées à divers fabricants de vaccins.

«L’UE n’a pas reçu ce qu’elle avait promis, mais les vaccins se sont retrouvés ailleurs. Les États-Unis semblent être un acheteur plus rapide que l'Europe. Des pays peuplés comme l'Inde arrivent également », a analysé Varhila.

Aleksi Teivainen – HT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *