Catégories
Lifestyle

Des mesures de sécurité strictes visent à garder Liiga Hockey Covid-19 libre cette saison

Photo du fichier des sièges du stade / Crédit: Vaasa Sport FB

Les joueurs de hockey d’élite finlandais laissent leurs patins pour le début de la compétition de Liiga avec plus d’une douzaine de matchs qui se dérouleront ce week-end.

La saison a débuté jeudi avec un lever de rideau à Hämeenlinna où l'équipe locale a affronté Oulu Kärpät. C'était un test solide des nouvelles mesures mises en place pour essayer de garantir un environnement sûr pour les joueurs, le personnel et les fans.

«Vous pouviez compter ceux qui n’avaient pas le masque. Il y en avait 90% qui avaient un masque », explique le directeur des opérations hockey de Liiga Arto Järvelä.

La foule était également éclaircie et socialement distancée.

«Il n'y avait que 2 000 spectateurs, le bâtiment peut accueillir près de 5 000 places et nous pouvons accueillir environ 40 à 60% des spectateurs à chaque match», dit-il.

Voici quelques-uns des processus de base mis en place par Liiga cette année. D'autres incluent des contrôles quotidiens de température pour les joueurs et le personnel avant les séances d'entraînement et les matchs; avec test et isolement si quelqu'un présente des symptômes même légers.

Les jours de match, il y a une «bulle» autour de l’équipe qui réduit au minimum les interactions par rapport au bourdonnement habituel autour des salles de glace, dans les vestiaires, sur le banc ou lors des réunions avec les fans.

«Les équipes contrôlent tout. Nous fermons le vestiaire autour de chaque match, seuls les joueurs sont autorisés à y être. Personne ne va et vient aux vestiaires ou aux escaliers », raconte Järvelä News Now Finlande.

«Jusqu'à présent, nous sommes bons, mais on ne sait jamais ce qui s'est passé à la maison, au magasin ou partout où l'on veut trouver un coronavirus», prévient-il.

Photo de fichier de Vaasa Sport defender Stuart Percy / Crédit: Samppa Toivonen

Arrivée en Finlande pendant la pandémie

Avant le début de la saison Vaasa Sport a ajouté un nouveau défenseur à son alignement, et pour les Canadiens Stuart Percy venir en Finlande pendant la pandémie – sa première aventure à jouer en dehors de l'Amérique du Nord – aurait pu être un acte de foi.

Mais quand il est arrivé dans la ville de la côte ouest, il a trouvé la vie en Finlande beaucoup plus détendue à propos du coronavirus que chez lui à Toronto.

«En dehors de la patinoire, c’est assez normal. C’est bien de pouvoir simplement aller à l’épicerie, aller au restaurant ou prendre un repas, ou pouvoir se promener car le coronavirus est beaucoup moins restrictif ici qu’au Canada », explique-t-il.

Percy, 27 ans, a été repêché par les Maple Leafs de Toronto lors du repêchage de 2011 et a disputé 12 matchs dans la LNH. Il a joué la majeure partie de sa carrière professionnelle dans la AHL avant de rejoindre Vaasa.

"Je suis arrivé fin juillet, ça fait deux mois (…) mais je viens de faire venir ma femme cette semaine, elle va être là pendant un moment" dit-il News Now Finlande avant le premier match de Liiga de l’équipe contre Lahti Pelicans.

Percy dit que l'équipe a déjà été testée une fois, mais sa température est prise tous les jours, et tout le monde porte des masques lorsqu'ils sont sur la route ou lorsqu'ils se rendent sur la patinoire.

"C'est bien que nous n'ayons eu aucun cas ici à Vaasa dans notre équipe", dit-il.

Le directeur des opérations hockey de Liiga, Arto Järvelä, déclare qu'il n'y a pas de régime de test quotidien ou hebdomadaire car cela coûterait extrêmement cher, mais aussi parce que dans certaines des petites villes, les résultats des tests ne sont pas garantis de revenir assez rapidement entre les matchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *