Catégories
Lifestyle

Aucune décision sur les masques faciaux obligatoires – mais «aucune preuve scientifique solide» selon les experts

Photo de fichier d'une femme portant un masque anti-pollution / anti-germe / Crédit: iStock

Une étude commandée par le Ministère des affaires sociales et de la santé sur l'utilisation de masques faciaux pendant la pandémie de coronavirus a été réalisée par des experts et est prête à être soumise au gouvernement.

Lors d'une conférence de presse vendredi après-midi, des experts ont déclaré avoir évalué cinq études scientifiques différentes sur l'efficacité des masques faciaux – qui couvrent le nez et la bouche – et quatre de ces études ont révélé que les masques faciaux n'affectaient pas la propagation du virus.

Professeur émérite Marjukka Mäkelä dit que d'après la recherche, il n'est pas clair que l'utilisation de masques offre un avantage significatif. Cependant, le professeur ajoute que cela ne signifie pas qu'ils sont inutiles.

L'utilisation de masques faciaux pour le grand public a varié d'un pays à l'autre. Dans certains pays d'Asie, et dans le sud et le centre de l'Europe, leur utilisation est répandue; alors que dans d'autres parties de l'Europe moins, bien qu'il soit recommandé de porter des masques dans les transports publics dans certains pays de l'UE.

Chef de cabinet au Ministère des affaires sociales et de la santé Kirsi Varhila dit que les entreprises peuvent obliger leurs clients à porter des masques – c'est quelque chose que Finnair a fait, par exemple – mais l'entreprise devrait alors fournir les masques.

Une nouvelle enquête teste l'opinion publique

Une nouvelle enquête publiée vendredi par Helsingin Sanomat révèle que 21% des Finlandais souhaitent que les masques faciaux soient obligatoires, tandis que 18% disent espérer que les autorités ne les rendront pas obligatoires.

Mais le plus grand nombre, 48%, disent qu'ils n'ont pas besoin de conseils officiels spéciaux sur la question, car ils peuvent décider eux-mêmes s'ils veulent porter un masque ou non.

L'enquête a révélé que seulement 8% des personnes disent utiliser actuellement des masques faciaux dans les lieux publics et sont plus couramment utilisées par les personnes de plus de 70 ans.

L'enquête a été réalisée par Kantar TNS et a interrogé 1 009 personnes âgées de 18 ans et plus entre le 22 et le 27 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *